Politique

RDC : LE RASSEMBLEMENT VICTIME DU SYNDROME D’IMMUNO-DEFICIENCE ACQUISE ET DE LA SOUMISSION MENTALE VIS-A-VIS DU PARTI AU POUVOIR

Les membres du Rassemblement

LE RASSEMBLEMENT  ET LA SOUMISSION MENTALE VIS-A-VIS DU PARTI AU POUVOIR

Dans un article publié sur notre site le 9 mars 2017, j’avais analysé le comportement affiché par nos politiciens, surtout ceux de l’opposition, qui ne diffère en rien de l’expérience faite par le psycho-physiologiste russe, Ivan Petrovitch Pavlov, sur son chien. Laquelle expérience a conduit à ce que l’on appelle communément “le réflexe conditionné ou le conditionnement pavlovien“.

J’avais en particulier souligné à quel point une personne conditionnée voit ses opinions, ses goûts ou ses comportements être déterminés par une influence externe. Ce disant, l’homme conditionné est manipulé par la société de consommation, le gouvernement, les leaders politiques et les médias qui font de lui un homme asservi.

J’avais notamment écrit ceci :

Le poisson ne voit pas l’hameçon, il ne voit que l’appât ; l’homme ne voit pas le péril, il ne voit que le profit.

En effet, l’opposant politique congolais n’a même pas besoin d’un expert psycho-physiologiste comme Pavlov pour « l’entraîner» dans son conditionnement aveugle, ni d’un analyste-programmeur pour lui coder quelques lignes en PHP, en Java ou en C-Sharp

Il n’a même pas besoin que l’on lui cache l’hameçon, le filet ou le piège par quelle que manière que ce soit.

Cacher l’appât ne servirait en rien d’autant plus que ce dernier est attiré par ses propres volitions vers l’appât…mortel.

Il voit bien l’hameçon, le filet et la personne qui lui tend le piège ne lui est pas inconnue… Mais, il y va quand bien même. Il s’y lance … en toute hâte. Pauvre “politi-chien” !

Il sait qu’un piège lui est tendu, il sait pertinemment bien qu’en se laissant ainsi aller, il mettra en périls les attentes et l’avenir de tout un peuple. Tout cela lui est égal. la misère du peuple, c’est le cadet de ses soucis. Ce qui importe chez lui, c’est “le m’as-tu vu ?…Pousse-toi que je m’y mette, moi aussi !

Il s’avance à vive-allure, les yeux fermés, vers l’hameçon car se dit-il, « qui ne risque rien n’a rien ! », ce fameux dicton qu’il utilise à tort ou à raison…

Le voilà se bousculer, le voilà se battre, le voilà injurier tous ceux qui ne parlent pas le même langage que lui et ce, sur la place publique – la télévision.

Ils aurait souhaité que tout le monde approuve ses actes suicidaires et insensés …Ô pauvre “politi-chien” !

Ce qui importe pour lui, c’est cette canne à pêche qui lui est tendue.

L’hameçon ne lui fait pas peur…il trouvera un moyen pour s’en détourner, croit-il.

Et, c’est là qu’ils placent toute leur attention.

Ils veulent, à tout prix,  mordre à l’hameçon – bien sûr à leurs risques et périls…Détrompez-vous, ils sont sans l’ignorer !

« …Car leurs pieds courent au mal, et ils ont hâte de répandre le sang. Mais en vain jette-t-on le filet devant les yeux de tout ce qui a des ailes. »

– Proverbes 1 : 16 – 17 [Bible]

[ Source : www.ebengostone.com/les-politi-chiens-en-rdc/ ]

LES DIRIGEANTS DE CETTE PLATEFORME DE L’OPPOSITION ONT-ILS FAIT CE CHOIX POLITIQUE DE FAÇON PLEINEMENT CONSCIENTE, OU PLUS OU MOINS INCONSCIENTE ?

Au fond, peu importe car c’est aussi grave dans une hypothèse que dans l’autre. Quelle que soit l’explication, cette décision de se lancer à vive-allure à toutes les propositions lui faites par cette classe dite de la majorité présidentielle qui, du reste, ne cache pas son désir  de rester éternellement au pouvoir,  en violation bien sûr des textes constitutionnels et de ceux issus de l’accord de la Saint-Sylvestre, témoigne de la fascination pathologique et malsaine que ces “politi-chiens” éprouvent pour le pouvoir sans partage et ce, au détriment du peuple en souffrance.

Naissance du rassemblement à Genval (Belgique)
Naissance du rassemblement à Genval (Belgique)

Leur servitude mentale se retrouve exactement dans la politique conduite par chacun des partis composant cette fameuse plateforme qu’est le Rassemblement : UDPS, G7, G14, etc. depuis leur création à Genval (Belgique).

Ce “Rassemblement” n’est-il pas que le portrait d’une politique ultra-atlantiste, dépendant totalement des décisions venant de l’extérieur et  ne communiquant que quand l’Uncle Sam (USA) communique et ne réagit que quand le camp Kabila “tousse” ?

Pis, il ne propose rien en terme de politique interne du pays, ni n’anticipe pour déjouer le plan déjà connu de Joseph Kabila et de toute sa cohorte.

 

Ils traduisent, pour ainsi dire, la volonté de leurs maîtres occidentaux, laquelle volonté consiste à transformer le Congo en un vaste carrière ouverte où seuls les ayants-droits proviendront de pays occidentaux, des lobbies juifs, des Etats-Unis d’Amérique et, dans quelques rares mesures, de la Chine et la Russie ainsi que de leurs vassaux africains tels le Rwanda de Paul Kagame, le Soudan de Yoweri Museveni, de l’Afrique du Sud de Jacob Zuma ou de l’Angola de Edouardo Dos Santos, chacun, selon le degré de sa participation dans la destruction de ce beau, riche et vaste pays de l’Afrique… sans que les congolais ne comprennent réellement ce qui s’y passe.

UNE “COLONISATION” RAMPANTE ET SUBLIMINALE

C’est comme ça que, petit-à-petit, “le virus du Sida”, inoculé par les subterfuges de la majorité qui venaient à peine d’être « blanchis à la Liméture*, via le Rassemblement », a pris place au sein de l’opposition. Cette dernière se voit donc gangrenée jusqu’au niveau de son système nerveux central, le centre de ses décisions, le lieu “très saint” de son sanctuaire, l’icône et l’espoir de tout un peuple…le feu Dr Etienne Tshisekedi.

*Liméture : Nouveau jargon pour illustrer le siège de l’UDPS qui se trouve dans l’une des vingt-quatre communes de Kinshasa dont le nom est “Limété” et où tous les “dinausores” de la majorité présidentielle et les cacicques de l’ancien regime dictatorial du Maréchal Mobutu viennent trouver refuge pour enfin, être blanchis aux yeux de la population.

Le feu Dr Etienne Tshisekedi
Le feu Dr Etienne Tshisekedi

Pourquoi donc, M. Etienne Tshisekedi Wa Mulumba– ce grand politicien – sur qui reposait l’espoir du peuple congolais avait-t-il pu céder aux sollicitations de la majorité après avoir livré – plus de trois décennies durant – des combats acharnés contre les injustices perpétrées au Congo  et pour l’instauration d’un Etat de droit … ?

Comment en était-il arrivé là ? Etait-ce le destin ou le manque de perspicacité ?

De toute évidence, le virus est déjà là : il s’est dédoublé, il a corrompu, il a anéanti, il a fait dérouter les ordres (instructions) du siège, il s’est propagé en grande vitesse au point de décimer l’unité de cette organisation politique – en tant qu’un tout cohérent -, il a réussi à détruire le lymphocyte CD4, le noyau même du système immunitaire de cette fameuse plateforme.

Désormais, certains ténors de l’UDPS et ses congénères du Rassemblement vont plus loin : non contents d’être les larbins de la majorité présidentielle, ils éprouvent maintenant le besoin de singer jusqu’à aller se mettre à la “table de Kingakati“….hypothéquant ainsi le peu de dignité qui leur était restée…

 LA DECHEANCE DE CE QUI FUT, JADIS, LE CONTREPOIDS DU REGIME KABILA VIENT D’ATTEINDRE SON APOTHEOSE

Les membres du Rassemblement
Les membres du Rassemblement

La déchéance de ce qui fut jadis « le contrepoids de Kabila » vient d’atteindre ainsi son apothéose.

Ses prétendus héritiers se vautrent de façon infâme dans la collaboration la plus servile avec “l’Empire du Mal” (ce conglomérat d’aventuriers qui veut en finir avec la République Démocratique du Congo et sa populace)…

Pour parachever cet effondrement politique et moral, cette schizophrénie, cette déficience d’immunité naturelle de la classe politique congolaise, les courants se sont formés à l’UDPS et les autres plateformes ne sont pas en reste…

Il en découle que Messrs Valentin Mubake, Bruno Tshibala et les autres ont fait le choix de danser le « ndombolo » avec leurs pairs machiavéliques de la classe dirigeante.

Il n’en reste plus qu’une chose : la propagation complète du “sida politique” dans toute les sphères vitales du pays pour que plus jamais, ce dernier qui autrefois, faisait la fierté de ses habitants, ne soit plus que l’ombre de lui-même.

Car, vous êtes sans l’ignorer, le Sida n’est pas une maladie mais, un syndrome d’immunodéficience acquise. Avec lui vient le marasme politique, le kwashiorkor économique, le paludisme social, les diarrhées verbales (propagandes jaunes et discours creux et vides de sens), la méningite cérébrale de citoyens et…ainsi sonnera le glas : la balkanisation du pays.

En disant cela, je ne suis pas un prophète de malheur mais je regarde les choses telles qu’elles se présentent et je les regarde dans la bonne direction.

[ Source : www.ebengostone.com/gloires-et-declin-de-la-rdc/ ]

SI LA POPULATION NE DONNE PAS UN COUP DE PATTE SALUTAIRE, IL SERA TROP TARD POUR LA SURVIE DE LA RD CONGO

Au nom du progrès et de la science, au nom de la démocratie, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité du vivant, à l’intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s’effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

– Source : Olivier Clerc [Philosophe]

Les noirs tableaux annoncés pour l’avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire dramatique.

Le gavage permanent d’informations de la part des médias sature les cerveaux qui n’arrivent plus à faire la part des choses…

Lorsqu’Olivier Clerc a annoncé ces choses pour la première fois, c’était pour demain. Là, c’est aujourd’hui !

Alors si vous n’êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit trop tard. »

LE PRINCIPE DE LA GRENOUILLE CHAUFFEE

Je vous propose le petit conte d’un philosophe français, Olivier Clerc. Ce conte est riche d’enseignements, surtout en ce qui concerne le réflexe conditionné ou les manipulations mentales dont sont victimes la plupart des pays dits du « tiers-monde.

Voir notre article sur les manipulations mentales en cliquant sur ce lien.

[ Source : www.ebengostone.com/manipulations-mentales/ ]

Cela concerne en grande partie les pays d’Afrique et,  plus particulièrement le Congo-Kinshasa.

En Afrique et au Congo – en l’occurrence – , les changements que l’on voit s’opérer aujourd’hui nous ont été introduits il y a de cela plusieurs années. Cela nous a été introduit d’une manière passive, sans tambour, ni trompette, sous prétexte de protéger les populations asservies par des dictatures de l’heure…

Par exemple, pour introduire le  « Mariage pour tous ou le Mariage gay ou homosexuel », il a été initié, vers les années 90, le principe de « Droits et Libertés des citoyens ».

En effet, à cette époque-là, avec les vents de la perestroïka qui avait balayé l’Europe de l’Est puis l’Afrique tout entière, l’on a cru, à tort, que c’était pour la protection de classes populaires et de certains politiciens d’antan qui, à leurs risques et périls,  ont eu le courage de se démarquer de leurs « chefs », présidents et chefs d’Etat, dictateurs ou autoritaires.

Lire notre article qui évoque cette période de la perestroïka sur  : www.ebengostone.com/dialogue-en-rdc/

Il y a eu aussi une autre vague sur les « Droits de la femme » à la même époque…Ces deux principes constituaient un piège auquel nous nous y étions tous pris.

Car, la finalité de desdits principes, qu’on se le dise, visait l’acceptation de mariage pour les homosexuels et lesbiennes (LGBT) au nom de l’égalité des droits entre citoyens.

Un piège auquel nous devons tous nous soumettre, sans l’observance duquel, seule la prison resterait notre dernière option. Il est déjà trop tard ! Le gavage des cerveaux, par l’entremise des médias mainstreams avait déjà élu domicile dans les cœurs et les pensées des gens.

Oui, il nous était devenus trop tard pour revendiquer ou boycotter quoi que ce soit… les temps des protestations et des casses étaient déjà révolus. Cette fameuse loi, relative aux « droits et libertés des citoyens », avait déjà été enracinée dans les mœurs et coutumes des populaces.

Il était déjà trop car ce qui nous manquait, ou ce qui manque à nos politiciens, c’est l’esprit d’anticipation, l’esprit cartésiencet esprit critique à même de disséquer en temps et à l’heure le plan caché de nos destructeurs.

Mais, ici, il ne s’agit plus du principe des droits et libertés des citoyens, mais du principe de la grenouille chauffée dont l’auteur n’est autre que le philosophe français du temps moderne, Olivier Clerc, pour ne pas le citer. Ce philosophe a abordé cette question de gavage des cerveaux d’une manière très simple et ludique dont voici le condensé dans les lignes qui suivent:

LE PRINCIPE DE LA GRENOUILLE CHAUFFEE, QU’EST-CE ?

« Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.

Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement :

(i)        L’eau est bientôt tiède : La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager. La température continue à grimper.

(ii)       L’eau est maintenant chaude : C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant.

(iii)      L’eau est cette fois vraiment chaude : La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s’est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.

(iv)      La température continue à monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.

Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50° Celsius, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.

Alors si vous n’êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit trop tard ».

LE SYSTEME IMMUNITAIRE DE L’OPPOSITION CONGOLAISE EST-IL SI DEFAILLANT A CE POINT ?

Le virus du Sida VIH s’attaque à des cellules du système immunitaire, où il se multiplie. Dans certaines d’entre elles, il forme des stocks difficilement accessibles aux traitements anti-viraux.

Lorsqu’un virus ou une bactérie infectieuse pénètre dans notre corps, toute une machinerie se met en route pour l’éliminer. Cette machinerie, le système immunitaire, agit au travers de nombreux types de cellules, appelées globules blancs.

Certains virus prennent le système immunitaire pour cible. Notamment, le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) qui s’attaque à deux sortes de globules blancs : les macrophages, qui interviennent précocement, en phagocytant puis en digérant les corps étrangers, et certains lymphocytes (lymphocytes T CD4), qui interviennent plus tardivement dans la réponse immunitaire.

Le VIH peut s’accumuler dans les macrophages infectés, véritables réservoirs viraux difficilement accessibles aux traitements anti-viraux. En revanche, la multiplication du virus dans les lymphocytes T CD4 provoque leur destruction.

« Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons.

Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

Scientifiquement, l’action principale du virus du SIDA est d’attaquer le « chef » de la défense, c’est-à-dire le lymphocyte CD4, afin de détruire petit à petit la réponse immunitaire de l’organisme.

Par la suite, le virus va se multiplier. Mais après quelque semaines, l’activité du virus se réduit considérablement et le système immunitaire parvient à le contenir mais pas à l’éliminer.

Moïse Katumbi, Etienne Tshisekedi et Katebe Katoto
Moïse Katumbi, Etienne Tshisekedi et Katebe Katoto

Au fur et à mesure que le virus attaque les différentes cellules et lymphocytes, la charge virale augmente.

Par ce fait, le système immunitaire s’affaiblit et se trouve dans l’incapacité de défendre correctement l’organisme contre la survenue d’infections et de tumeurs.

L’organisme devient alors immunodéficient…

En effet, issu principalement d’un accord entre les trois« 3 politiciens » dont photo ci-contre, un certain jeudi 9 juin 2016, le “Rassemblement” aurait dû être une force de l’oppostion politique de grande envergure en RD Congo.

Mais, dommage ! Ce qui devrait concurrencer et mettre mal à l’aise la classe politique de la “Mouvance Présidentielle“, est devenu aujourd’hui la risée et la cause du malheur des congolais à cause des multiples défections, des trahisons, des délations, de la course effrénée au pouvoir, des conciliabules, de manque d’objectivités et surtout à  cause des positionnements égoïsmes et des crises identitaires en son sein…Bref, le Rassemblement vient d’être inoculé du virus de la “majorité” présidentielle.

Son ADN (acide désoxyribonucléique) voit son code génétique copié, dédoublé et modifié à cause de l’inflitration sans cesse croissante et d’une défense délabrée. Ces quatre nucléotides : l’Adénine, la Cytosine, la Guanine et la Thymine (ACGT) ne sait plus défendre le “systeme” des “corps étrangers”.

COMMENT DONC CONCILIER LA BIOLOGIE (ADN), LA MEDECINE (VIH | SIDA) ET LA POLITIQUE RD CONGOLAISE ?

Si notre rédaction s’est penchée sur ce sujet, c’est pour mettre en exergue le camouflage dont se sert beaucoup d’hommes politiques pour arriver à leurs fins machiavéliques.

Comme le virus du Sida, ces politiciens, d’apparence inoffensive, se présentent aux sièges des “grands partis politiques” qui ont des assises dans toutes les provinces de la république.

Allusion faite ici à l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), ce parti cher au patriarche le feu Dr Etienne Tshisekedi – Paix à son âme – pour avoir une certaine crédibilité auprès des populations.  Point n’est besoin de démontrer ici l’enracinement de ce parti au niveau national.

Ce disant, nous ne dévalorisons pas les autres partis tels que le PALU du Patriarche Antoine Gizenga, le MLC du Sénateur Jean-Pierre Bemba (incarcéré à la Haye – Cour Pénale Internationale) ou l’UNC de Vital Kamerhe.

C’est d’ailleurs, pour cette raison que d’aucuns utilisent – à tort ou à raison – le terme de « Blanchisserie de la Liméture » pour expliquer ce phenomène où certains membres du PPRD, (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie ) – parti au pouvoir – quittent la mouvance présidentielle pour se faire “blanchir”  à l’UDPS,  blanchîment après lequel ces politiciens en sortent tout blancs comme la neige, quand bien même leurs « péchés » étaient rouges comme du cramoisi.

La présence de tous “ces dinosaures” autour du feu Monsieur Tshisekedi n’inspirait pas confiance aux esprits élevés. Et, sans prétention aucune, nous étions parmi les premières personnes à indexer (fustiger) cette alliance contre nature.

Nous pouvons nous souvenir des altercations et discussions musclées que nous avions eues avec nos frères, amis et facebookers au sujet de ce ralliement ô combien suspicieux qui s’agglutinait autour du lider maximo…Qu’à cela ne tienne !

Comme le virus du Sida, ces politiciens, venus de l’extérieur ou de l’autre côté (c’est selon) s’étaient intégrés parfaitement dans le système politique dudit Rassemblement, cette grosse plateforme grandeur “Arche de Noé” où l’on pouvait mélanger tous les courants politiques et politicailleurs de l’heure, pourvu que les rangs soient trèsbien serrés.

Eh bien, ils ont réussi à entrer dans le « Saint des Saints », ils ont compris et maîtrisé la force et les faiblesses du systeme et ont commencé à se dupliquer (replication de l’ADN), en copiant minitieusement le code génétique, l’ossature du parti.

Ils ont réussi à melanger les Adenine et le Thyamine d’un côté et le Guanine et le Cytosine de l’autre. Du coup, l’hélice de la chaine mitochondriale de l’UDPS s’est vue pomper de codes génétiques repliqués.

IL S’EST ENSUIT LES EMISSIONS CONFUSES DES MESSAGES CRUCIAUX…

En effet, lorsqu’un corps étranger arrive à élire domicile dans le système, il rend ce dernier défaillant. La prolifération du VIH dans les macrophages fait que les particules virales s’accumulent dans certains compartiments des macrophages infectés.

Or, ces compartiments possèdent normalement un pH acide où le VIH ne devrait pas survivre. Mais les mesures de ce pH révèlent un défaut d’acidification dans ces compartiments : le VIH parvient donc à modifier ce milieu hostile et à créer un environnement favorable à sa survie et à son stockage.

Dans ces compartiments, les enzymes de dégradation, qui ont besoin d’un pH acide pour fonctionner et dégrader le virus, sont mises hors course. En contrôlant son environnement, le VIH peut se multiplier au sein des macrophages infectés. Au sein des mêmes macrophages infectés, les compartiments dépourvus de particules ou protéines virales semblent fonctionner normalement.

Voilà ce qui fut fait !

Ils sont venus au siège de l’UDPS avec de l’argent amassé dans les caisses de l’Etat pour acheter les consciences de quelques soldats du peuples. Une fois ces derniers conquis, ils sont parvenus à modifier ce « milieu qui leur était hostile au début » pour en créer un environnement favorable à la survie et à la pérennité du pouvoir en place.

Ensuite, ils ont injecté des idées nocives dans les têtes d’un certain Valentin Mubake, d’un Christian Badibanga, d’un Joseph Olenga Nkoy et/ou d’un Bruno Tshibala (liste est non-exhaustive) en leur proposant des postes ministérielles ou une immunité spécifique comme celle dont jouit le ministre plénipontiaire Mende Ombalanga…et la recette est passée. Elle est acceptée.

Une fois les codes alterés, ils prennent les commandes et bouleversent le bon fonctionnement du système. Les globules blancs (les combattants) ne savent plus à quel Saint se vouer. Plusieurs sons de cloches se retentissent dans leurs oreilles…Alors, ne sachant qui suivre, qui écouter…

C’en est fini ! I kābōd !

L’arche de l’alliance” du Rassemblement est partie auprès des “Philistins Kabilistes“… I kābōd !

La gloire est partie ! Où sont les Obed-Edom et les David de la Bible pour aller nous la chercher ?

Ainsi sonne le glas…et le Rassemblement – “Israël” a perdu toute sa substance !

 

Ben-Vindicien EBENGO

 

 

 

 

 

 

RECEVEZ NOTRE BULLETIN | JOIN OUR NEWSLETTER
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Rejoignez plus de 3 000 visiteurs qui reçoivent notre newsletter et découvrez comment optimiser votre blog pour les moteurs de recherche, trouver du trafic gratuit et monétiser votre site.| Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
Nous détestons le spam. Votre adresse courrielle ne sera pas utilisée à d'autres fins. | We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *