Critiques et ObjectivitésPolitique

RDC, UN “NO MAN’S LAND” | QUI EST-CE QUI SE CACHE DERRIERE ?

LE CONGO RDC, PEUT-IL ETRE CONSIDERE COMME UN NO MAN’S LAND ?

« Impossible de ne pas évoquer, comme malgré soi, le petit chat qui dort à la jonction de ces lignes de lingerie » – No man’s land de Louis Calaferte

Un « No man’s land » se dit d’un territoire qui n’appartient à personne ou qui n’est pas habité. Dans un sens plus large, un « No man’s land » signifie un espace, un interstiel, laissé entre deux fractions armées opposées, un terrain de désolation, un désert, un endroit stérile où il ne fait pas bon vivre…

Tueries des masses dans l’indifférence totale de la communauté dite internationale, enrichissement illicite des mandataires de l’Etat, un président étranger à la tête du pays depuis plus de 15 ans, une oligarchie rwandaise qui contrôle toutes les sources rémunératrices du pays, une mainmise étrangère sur l’économie du pays dominée par des sujets indo-pakistanais et libanais, des politiciens sans vergognes et qui ne sont intéressés que par l’argent facile et la corruption, des sénateurs et parlementaires, des gouverneurs voire celui-là même qu’on appelle Chef de l’Etat, tous hors mandat, de arriérés de salaires de plus de 50 mois pour les plus chanceux d’entre les fonctionnaires de l’Etat, un dysfonctionnement voulu du système scolaire pour rendre viles et abruties toute les générations futures, un pays gouvernés depuis l’étranger et le comble de tout, l’arrivée tant attendu d’une dame aux allures maraichères pour donner des injonctions et dicter, voire donner des orientations à une classe politique pourrie, délétère et sans vision et ce, avec l’assentiment d’une opposition politique déphasée.

RDC VICTIME DE SES RICHESSES

Stimulé par la découverte des richesses insoupçonnées, à l’image des mines de diamants du Transvaal, l’appétit des puissances européennes, dans leur lutte sur la suprématie supposée de la race caucasienne et de l’hégémonie mondiale, a pris des allures des prédateurs avides, soucieux d’en finir une fois pour toute avec les riches sols et sous-sols africains.

C’est ainsi que vers 1830, la France occupa l’Algérie et la Tunisie, le Royaume Unie occupa l’Egypte (autrefois province de l’Empire Ottoman), le Soudan et la Somalie de 1882 à 1884, l’Italie prend l’Erythrée et l’Allemagne, le Togo, le Cameroun  et la Namibie, etc.

La concurrence engendrée  par l’exploration du bassin du Congo sous les auspices de Henry M. Stanley entre 1874 et 1877 qui a eu la malignité « d’effacer » ou mieux de dissimuler le Congo sur le Map (Terra incognita) en vue de le cacher à d’autres prédateurs occidentaux attisa la colère du Portugal.

En effet, se sentant lésé, le Portugal qui, jadis, avait signé des traités commerciaux avec l’Empire Kongo et au sujet duquel il en savait plus sur les richesses de ce dernier, conçoit l’idée d’une conférence internationale pour le partage de cette région.

C’est ainsi qu’un certain Otto von Bismarck se pointa en médiateur et l’Afrique est morcelée à l’issue de ce qu’on appelle « La Conférence de Berlin de 1885 ».

LE CONGO, TERRA NULLIUS – UNE TERRE SANS MAITRE

Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis…

Considéré par les européens comme une terre sans maître, l’immense continent africain est partagé comme une tarte aux pommes…sans que ses habitants n’eurent aucun mot à dire.

Une conférence à laquelle ne prit part aucun africain et où il a été décidé le partage de notre continent pour assouvir les appétits des uns et compenser la pauvreté des autres.

Débutée un certain 15 novembre 1884, cette maudite conférence tire ses rideaux le 26 février 1885. Seuls « 14 sorciers » prirent part à cette réunion pour ternir l’image et compromettre l’avenir de tout un continent !!!

Ces quatorze sorciers, originaires de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de l’Autriche-Hongrie, du Portugal, de l’Espagne, de la Belgique, de l’Empire Ottoman, de la Russie, la Suède, la Norvège, l’Italie et Pays-Bas ainsi que les États-Unis se fixèrent leur sale besogne de piller le continent africain sous prétexte d’éradiquer l’esclavage et la traite musulmane.

Il n’a pas été question de parler de quoi que ce soit, si ce n’est du Congo, au point que l’un des sorciers, dénommé Bismarck le qualifia de « Danube de l’Afrique ». Un autre participant, le représentant de la sorcellerie anglaise présent à cette réunion, en avait prévenu ses compères à la veille de ladite réunion en ces mots :

« Il ne sera pas question du Bassin du Niger (domaine réservé à l’Angleterre) ni de celui du Sénégal (domaine de la France) mais, toute notre attention sera focalisée sur ce « no man’s land », le Congo »

La lettre d’invitation à la conférence ne prévoyait-elle pas de traiter des « nouvelles occupations sur les côtes de l’Afrique ?

Malheureusement, cela a été rejeté d’un revers de la main par un autre sorcier, d’origine française, présent à ces assises et qui fit observer que si l’on ne s’en tenait qu’à l’objet de l’invitation, cela reviendrait à un partage équitable de l’Afrique, ce qui ne fut pas l’objet de leur meeting qui s’agissait bien du partage du « gâteau congolais ». Ni plus, ni moins.

LE SORT DES CONGOLAIS SCELLE ENTRE LES MAINS DES SORCIERS

Mzée Laurent-Désiré KABILA
Mzée Laurent-Désiré KABILA

Pas plus tard qu’hier, mourut le président Mzée Laurent-Désiré Kabila (le vrai), dont la mort fut décidée dans les officines obscures de la France et la Belgique. Aussitôt la décision sur son élimination physique arrêtée, il a fallu deux semaines pour qu’il soit liquidé (selon les propos d’un eurodéputé que l’on peut trouver sur le net).

Cet homme fut assassiné en pleine journée… dans son bureau pour le grand plaisir des “décideurs” comme d’aucuns aiment s’identifier à eux.

Aucune enquête fiable n’a été menée jusqu’alors quand bien même on nous martèle que celui-là qui siège à la magistrature suprême de la RD Congo, Hyppolite Kanambe, connu sous le pseudonyme de Joseph Kabila serait « son fils bien-aimé » …SIC !

Le Maréchal Mobutu Sese Seko

Il en fit de même de Patrice-Eméry Lumumba que la Belgique vient, toute honte bue, de reconnaître l’assassinat après 57 ans révolus (ils nous prennent pour des idiots, ces belges !).

Le maréchal Mobutu en avait payé les frais pour avoir refusé les maudits conseils de ces “décideurs” qui le contraignirent de céder son pouvoir à cette organisation criminelle connue sous le nom de ITP (International Tutsi-Power). On lui fit inoculer du poison qui l’amena à la mort…au Maroc.

A cause de leurs appétits, à cause de leur quête d’hégémonie, à cause de leurs besoins personnels qui n’ont rien avoir avec nous, à cause de leurs guerres – fabriquées de toutes pièces , ce sont donc les congolais qui doivent payer le pot cassé…

On nous tue sans que personne ne lève son petit doigt. On nous massacre, sans que l’ONU n’en dise mot. On viole les bébés, les femmes, hommes et vieillards, les médias mainstreams refusent de relayer ces informations…on décapite nos frères sans que nos propres politiciens (toute tendance confondue), même le soi-disant n’en pipent mots.

L’opposition politique, sur qui  reposaient l’espoir des populations meurtries, ne sont que l’ombre d’eux-mêmes. La vie de nos concitoyens ne leur dit absolument rien. Tout ce qui les intéresse, n’est-ce pas les postes ministériels et la luxure ?

Fils de l’homme, prophétise contre les pasteurs d’Israël ! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Malheur aux pasteurs d’Israël, qui se paissaient eux-mêmes ! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau ?

C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël, Sur les pasteurs qui paissent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, Vous n’en avez pas pris soin ; Voici, je vous châtierai à cause de la méchanceté de vos actions, Dit l’Éternel.

Les juifs, par l’entremise du nilothique Paul Kagame, se permettent de piller l’est du Congo au motif que cette partie de la République Démocratique du Congo appartiendrait au fameux “Roi Salomon” de la Bible. Ils veulent à tout prix s’accaparer de cette partie du Congo. D’où le projet de la balkanisation tant vanté par Nicolas Sarkozy alors président de la République Française.

Et, pour couronner le tout, voici Nikky Harley, la “bouche autorisée” du président américain Donald Trump, celle qui devait venir et qui vint, ce messie que la classe politique de l’opposition attendait avec ferveur pour venir “bouter hors du camp” le système la Kabilie…

Elle est venue, certes, elle a “entendu” leurs doléances et aurait vu (de sa visite éclair) la souffrance du peuple congolais…

Seulement voilà, cette visite tant attendu, est venue de donner un coup de pouce à ce projet macâbre par sa déclaration faite au sujet du glissement dont pourrait bénéficier “Joseph Kabila.

Fort heureusement, “La Frappa” du Général Major Alain Baracuda et son frère d’armes, le Général Yakutumba n’a pas encore dit son dernier mot et que la diaspora combattante n’a pas encore dévoilé tout son secret.

Pour  la petite histoire, le Général  William Amuli dit Yakutumba, rapporte le site Eastern Congo Tribune, refait activement surface dans les contrées sud du Sud-Kivu.

Jadis chef des Forces Armées Alléluia (FAAL), il est présentement à la tête d’une Coalition dite Nationale pour la Souveraineté du Congo (CNSC). Ces miliciens Maï-Maï de la région dit de Fizi-Lulenge, appartenant largement à la communauté Babembe, ont occupé une semaine durant les localités de Lulimba, Misisi et Lubonja…

Qui vivra verra !

 

Ben-Vindicien EBENGO

 

RECEVEZ NOTRE BULLETIN | JOIN OUR NEWSLETTER
Rejoignez plus de 3 000 visiteurs qui reçoivent notre newsletter et découvrez comment optimiser votre blog pour les moteurs de recherche, trouver du trafic gratuit et monétiser votre site.| Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
Nous détestons le spam. Votre adresse courrielle ne sera pas utilisée à d'autres fins. | We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *